KOVAKAR, Courtiers et spécialistes en accompagnement à l'achat de véhicules importés de l'Union Européenne !

Actualités

Accueil Actualités Fiscalité Les professionnels inquiets de l’exclusion des véhicules hybrides du nouveau bonus
PARTAGER

Les professionnels inquiets de l’exclusion des véhicules hybrides du nouveau bonus

Rémi 30/09/2019 Fiscalité
  • Les professionnels inquiets de l’exclusion des véhicules hybrides du nouveau bonus

Alors que le projet de loi de finances a été présenté le 27 septembre 2019, le CNPA et la PFA s’inquiètent de la sévérisation du malus et de l’absence des véhicules hybrides rechargeables dans le dispositif du bonus.

Pas de doute, la parution du projet de loi de finances 2020, et des nouvelles grilles de malus, laissent dubitatifs les professionnels de l'automobile. Certes, tout le monde s'attendait à une grille de malus plus sévère mais en contrepartie le secteur automobile espérait un bonus amplifié.

"Nous ne pouvons que souligner, en effet, ce qui apparaît comme une extrême sévérisation du barème et du montant du malus pour 2020. Si telle est l’orientation du gouvernement, elle ne doit viser qu’à préserver un bonus ambitieux afin de porter le décollage du marché des véhicules électriques et hybrides rechargeables. Nous avons besoin d'instruments afin de réussir à tenir les objectifs de la transition énergétique. Comme nous devons multiplier par deux les immatriculations de véhicules électriques, nous nous attendions à un doublement du bonus et non une hausse de 50 %" avance Marc Mortureux, directeur de la plateforme automobile.

Pour rappel, le texte du PLF 2020, prévoit une hausse de 50 % de l'enveloppe globale dédiée au bonus pour les véhicules électriques et un maintien de la prime de 6 000 euros. Alors que le crédit consacré au bonus devrait atteindre 260 millions d'euros en 2019, cette enveloppe devrait donc passer à 390 millions d'euros pour 2020.

Mais la PFA s'inquiète des arbitrages puisque les véhicules hybrides rechargeables semblent totalement exclus du dispositif.  "13 400 véhicules hybrides rechargeables ont été immatriculés en 2018 mais pour 2020, ce sont 70 000 unités qui sont attendues", poursuit Marc Mortureux. Le flou le plus complet règne sur le sujet puisqu'au micro de RTL, le 30 septembre 2019, Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, annonçait une nouvelle prime à la conversion pour les hybrides rechargeables ! Erreur de vocabulaire ou réelle prime à la conversion, l'incompréhension semble régner jusqu'à Bercy.

En attendant les prochaines discussions réglementaires sur le bonus, le CNPA et la PFA soutiennent l’introduction d’un bonus de 2000 euros pour ce type de motorisation. "Nous avons le sentiment que nos ambitions sont plus fortes que les hypothèses du projet de budget", regrette le directeur général de la PFA. "D'autant que dès le début de l'année prochaine, une belle diversité de modèles seront proposés par les constructeurs."

Lien : http://www.journalauto.com/lja/article.view/32120/lja/1/constructeurs?actId=ebwp0YMB8s1ZLzyWfwrlo9UcvuQDVN7a57ET3fWtrS8UTH7vk_uupgYA2UCeaTXZ&actCampaignType=MAIL&actSource=1380

publié par Catherine Leroy, le 30/09/2019

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

COMMENTEZ CETTE ACTUALITÉ

Kovakar et vous

Choisissez un partenaire de confiance pour votre projet automobile !
Kovakar c'est le conseil, la transparence, la réactivité, le choix et la qualité !

Au travers de notre démarche, nous proposons une sélection de véhicules soigneusement sélectionnés pour répondre à toutes les exigences.